Bienvenue sur le site
olympiquesdegatineau.ca

Matchs

Visite Halifax
04 avr. 2014
Défaite 4-1
 
Visite Halifax
05 avr. 2014
Défaite 6-2
 
Reçoit Halifax
08 avr. 2014
Victoire 5-2
 
Reçoit Halifax
09 avr. 2014
Défaite 4-2
 
Reçoit Halifax
11 avr. 2014
Défaite 4-1
 
 
 

Comme dans le bon vieux temps…

 

14 mars 2012 – Tout au long de la saison, les Olympiques de Gatineau (26-30-10) et l’Armada de Blainville-Boisbriand (39-22-5) ont entretenu une haineuse rivalité rappelant celle entre le Canadien de Montréal et les Nordiques de Québec à l’époque. Et à voir ce qui s’est produit sur la surface gelée du Centre Robert-Guertin mercredi soir, ne soyez pas surpris si cette animosité augmentait au cours des prochains affrontements

 

À vrai dire, les 2853 amateurs réunis dans l’amphithéâtre de la rue Carillon ont assisté à du véritable « old time hockey ». Même s’ils auraient certes souhaité un dénouement un peu plus heureux avant le début de la grande valse printanière, gageons que les partisans gatinois n’ont pas été déçus du spectacle offert par les deux équipes. 

 

Le jeu du chat et de la souris

 

Après avoir blanchi les Remparts de Québec dimanche après-midi, François Lacerte profitait d’une rare soirée de congé lors de ce dernier match régulier présenté au « Vieux Bob ». Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Alexandre Michaud n’a pas connu le départ souhaité. Il a concédé quatre buts en l’espace de 5 :57 seulement. Venu en relève à son jeune coéquipier par la suite, Lacerte a gardé le fort pendant près de 45 minutes, concédant cinq autres buts aux visiteurs. Finalement, alors que les poings étaient toujours à l’honneur, le cerbère natif de Farnham est venu conclure la rencontre. Ce n’était définitivement pas la soirée des portiers gatinois.

 

Du grabuge au deuxième vingt

 

Si les protégés de Jean-François Houle s’en sont donnés à cœur joie face aux gardiens de but des Olympiques, les disciples de Benoit Groulx ont aussi trouvé une façon de se démarquer. Lors d’une partie où les coups salauds pleuvaient de toute part, les locaux ont tenu leur bout et se sont assuré que leurs rivaux quittent l’Outaouais avec quelques ecchymoses supplémentaires.

 

Le tout a débuté lorsque le défenseur de l’Armada, Vincent Richer, a vicieusement sorti le genou à l’endroit de Tomas Hyka en première période. Puisque le geste n’a pas été sanctionné assez sévèrement à son goût, l’entraîneur-chef des Olympiques, Benoit Groulx, a explosé de colère envers les officiels. Après les avoir vivement enguirlandés au tout début du deuxième tiers, il a lancé une multitude de bâtons ainsi qu’une poubelle sur la patinoire. Le grand manitou gatinois a été expulsé de la partie.

 

Survoltée par la crise de leur instructeur, la formation outaouaise s’est mise à jouer la carte de l’intimidation pour le reste de l’engagement. Tout d’abord, Garrett Clarke a invité Richer à régler ses comptes – sans résultat cependant –, alors qu’Alex Soumakis a causé de l’obstruction envers le portier visiteur, Storm Phaneuf. Hors de lui, Phaneuf est parti à la recherche du petit numéro 22, mais sa course s’est arrêtée au centre de la patinoire. En raison de tous ces incidents et de toutes les escarmouches qui ont éclatées lors des arrêts de jeu, on se serait cru sur un véritable champ de bataille.   

 

Le résumé du match

 

Pour ce qui est de la partie – oui, il y a bel et bien eu un match de hockey -, les détenteurs du premier rang de la division Telus Ouest ont largement dominé du début à la fin. Lors du premier engagement, les deux formations se sont échangées un total de sept filets. Dans un premier temps, suite aux réussites d’Olivier Hinse, Samuel Aquin (Hinse & Faust), Marc-Olivier Roy (Ouellet & Hodhod) et de Cole Hawes (Aquin & Picard), enfilées en l’espace de six minutes, l’Armada s’est rapidement forgé une avance de quatre à zéro. Puis peu de temps après, les Olympiques ont semblé revenir à la base et ont enfilé l’aiguille à trois occasions. Tout d’abord, alors que leur formation évoluait en avantage numérique, Kyle Morrison (Régimbald & Clarke) et Rock Régimbald (Cortese) ont inscrit les deux premiers buts des siens, quelques temps avant que Soumakis (Courtemanche & Beauregard) ne fasse de même.

 

Au deuxième vingt, les Montréalais ont débuté la période en force, et ils en profité pour marquer à deux autres occasions –Marc-Olivier Roy et Tommy Giroux -. Près de onze minutes plus tard, Émile Poirier (Chapman) a de nouveau réduit l’écart de l’Armada à deux buts, mais Aquin, avec son deuxième succès de la soirée, a rapidement scié les jambes des Olympiques.

 

En troisième période, le numéro 21 de l’Armada – un doublé- et Hawes ont inscrit les trois derniers buts des visiteurs, ce qui leur a permis de confirmer leur gain sans équivoque de dix à quatre.

 

Pendant que François Lacerte et Alexandre Michaud ont repoussé respectivement 24 et sept rondelles, le cerbère gatinois, Storm Phaneuf, en a bloqué 17.

 

En plus des nombreuses altercations, deux bagarres ont éclaté au cours de la partie. Rock Régimbald a vangé le coup porté à Hyka en s’en prenant instantanément à Vincent Richer, tandis qu’Adam Chapman a jeté les gants face à Aaron Hoyles.

 

Les Olympiques concluront leur calendrier régulier ce week-end, alors qu’ils croiseront le fer, deux fois plutôt qu’une, avec les Huskies de Rouyn-Noranda à l’aréna Iamgold.

 

 

 

Simon Bédard, Olympiques de Gatineau

 
Commentaires
Estelle Cauvier
J'étais à la partie, moi aussi. Ca chauffait dans les estrades, j'avais vu ce que Richer avait fait à Hyka et je ne comprenait pas pourquoi le coach ne réagissait pas. J'étais contente de sa réaction après la mi-temps. C.était le temps. Je suis écoeuré du mauvais arbitrage.

De fait le mauvais arbitrage est la cause, de l'agressivité sur la glace.

En passant je me doutais que les Olympiques perdrait les 2 matches à Rouyn, je l'avais dit à mes amis(es)... Ils vont perdre afin de continuer le duel contre l'ARMADA.

Maintenant, on va en guerre contre les IROQUOIS, (la coupe de cheveux de l'ARMADA)
20 mars, 2012 - 10:40 AM

Infolettre

TENEZ-VOUS AU COURANT DES NOUVELLES DES OLYMPIQUES

SOYEZ LE PREMIER À SAVOIR CE QUI SE PASSE