Bienvenue sur le site
olympiquesdegatineau.ca

Matchs

Visite Halifax
04 avr. 2014
Défaite 4-1
 
Visite Halifax
05 avr. 2014
Défaite 6-2
 
Reçoit Halifax
08 avr. 2014
Victoire 5-2
 
Reçoit Halifax
09 avr. 2014
Défaite 4-2
 
Reçoit Halifax
11 avr. 2014
Défaite 4-1
 
 
 

La table est mise

 

11 mars 2012 – Si les séries éliminatoires devaient commencer aujourd’hui, les Olympiques de Gatineau (26-29-10) et les Remparts de Québec (42-17-7) croiseraient le fer en huitièmes-de- finale. Et à voir le spectacle qui a été offert par les deux formations dimanche après-midi, gageons que ce duel serait loin d’être ennuyant.

 

Grâce aux nombreux arrêts réalisés par François Lacerte tout au long de la joute, les locaux ont finalement eu raison des Diables Rouges par la marque de cinq à zéro. Ce gain a permis aux Olympiques d’éviter le balayage face à la troupe de Patrick Roy, elle qui avait remporté les trois premiers duels entre les deux clubs jusqu’ici cette saison.

 

Parlant de « Frank the tank », il a été magistral. S’il n’avait pas été aussi alerte dès les premiers instants de la partie, le résultat final aurait pu être différent. Il aurait pu être différent puisque les Remparts ont complètement dominé leurs rivaux au cours des dix premières minutes de jeu. Même si l’ennemi était partout sur la patinoire, le Trifluvien a refusé de céder. Les Gatinois l’ont finalement remercié en reprenant, lentement mais sûrement, du poil de la bête, mais sans ses nombreux arrêts magistraux, la suite des choses n’aurait peut-être pas été aussi heureuse.

 

Le vent tourne

 

Suite à une poussée de trois succès sans réplique en deuxième période, les protégés de Benoit Groux ont littéralement signé « l’arrêt de mort » de la visite. Avec un recul d’un seul but après 20 minutes de jeu, tout était encore possible pour la formation québécoise. Cependant, les Olympiques ont entamé la deuxième période avec le couteau entre les dents, et ça leur a permis de s’installer confortablement dans la chaise du conducteur. Tout d’abord, il y a eu ce but refusé à la formation outaouaise alors qu’il n’y avait que 53 secondes d’écoulées au deuxième vingt. Déjà là, on sentait que les locaux avaient bien l’intention de jouer les trouble-fête. Par la suite, Raphaël Lafontaine a joué de mal chance en touchant le poteau à la gauche de François Brassard. Pour le reste, vous connaissez la suite…

 

 Résumé du match

 

Même si les visiteurs ont obtenu une multitude de chances de marquer en début de rencontre, les Olympiques ont été les premiers à s’inscrire au pointage. Alors que sa formation évoluait en avantage numérique, Rock Régimbald (MacDonald & Hyka) a complété une belle mise en scène orchestré par Tomas Hyka et par Alex MacDonald, ne laissant aucune chance à Brassard.

 

Lors du deuxième tiers, les protégés de Benoit Groulx ont repris là où ils avaient laissé quelques minutes plus tôt. Tout d’abord, Tomas Hyka (Poirier & Régimbald) a récupéré une rondelle libre à l’embouchure du filet, doublant ainsi l’avance des Olympiques. Puis, en l’espace de sept minutes, Garrett Clarke (Cortese & Pelletier) et Kyle Morrison (Weckworth & Poirier) ont permis aux Gatinois de se forger une confortable avance de quatre réussites.

 

Les Québécois ont joué du bien meilleur hockey lors des vingt dernières minutes de jeu, mais ils n’auront pas été en mesure de percer la muraille de Lacerte. En revanche, Alex Soumakis (Pelletier & Morrison), à mi-chemin dans l’engagement, a véritablement cloué le cercueil des Remparts, suite à un bel échange avec Robert Pelletier et Morrison. 

 

 

François Lacerte a conclu son après-midi de travail avec un total de 35 arrêts. Il a d’ailleurs été nommé la première étoile de la rencontre. De son côté, le Gatinois François Brassard en a repoussé 15.

 

Avant le début de la partie, un représentant des caisses populaires Desjardins a remis un chèque de 5000$ aux fonds d’étude des joueurs des Olympiques. Le prix a été récupéré par Taylor Burke et Rock Régimbald lors d’une brève cérémonie protocolaire.

 

Les Olympiques disputeront leur dernière joute locale en saison régulière mercredi soir, alors que l’Armada de Blainville-Boisbriand fera escale en Outaouais. Par la suite, ils concluront leur calendrier régulier avec deux duels contre les Huskies, à Rouyn-Noranda – 16 et 17 mars -.

 

Simon Bédard, Olympiques de Gatineau

 
Commentaires
Roy francine
Bien fier de notre équipe ...Belle revanche face aux Remparts.! Bravo et encore bravo!!!!
12 mars, 2012 - 03:54 PM

Infolettre

TENEZ-VOUS AU COURANT DES NOUVELLES DES OLYMPIQUES

SOYEZ LE PREMIER À SAVOIR CE QUI SE PASSE