Bienvenue sur le site
olympiquesdegatineau.ca

Matchs

Visite Halifax
04 avr. 2014
Défaite 4-1
 
Visite Halifax
05 avr. 2014
Défaite 6-2
 
Reçoit Halifax
08 avr. 2014
Victoire 5-2
 
Reçoit Halifax
09 avr. 2014
Défaite 4-2
 
Reçoit Halifax
11 avr. 2014
Défaite 4-1
 
 
 

Sur la passerelle du «Vieux-Bob» avec Youssef Kabbaj

 

Par Michel Moyneur
La Revue - Info 07

Le parcours de hockeyeur de Youssef Kabbaj n'est pas ce qu'on peut qualifier des plus typiques. Repêché par les Saguenéens en 2008, le défenseur montréalais a connu des expériences infructueuses à Chicoutimi, puis à Val-d'Or, avant de prendre le chemin de Cornwall pour un séjour dans le junior A. Après avoir entamé la présente campagne dans l'uniforme des Cataractes, le vétéran défenseur a atteint, ce week-end, le cap de la vingtaine de matchs disputés dans celui des Olympiques. Entretien avec un joueur qui a toujours refusé de baisser les bras...

1.En quelques phrases phrase, décris-nous ta personnalité: «Je suis quelqu'un d'enthousiaste, sociable et qui aime rire.»

2.As-tu un rituel ou une superstition d'avant-match? «Pas vraiment, sauf que je retape mes bâtons avant chaque partie et que je mets tout mon équipement en partant de la gauche (patin gauche avant patin droit, gant gauche avant gant droit, etc.)»

3.Quel est ton plus mémorable souvenir sportif? «Ma journée de repêchage dans la LHJMQ.»

4.Lequel parmi les joueurs de la LNH est une source d'inspiration pour toi et pourquoi? «Nicklas Lidstrom. C'est un joueur extraordinaire...!»

5.Possèdes-tu un talent caché? Lequel? «Je peux faire du beatbox, reproduire des mélodies de chansons avec ma bouche!»

6.Es-tu pour ou contre l'abolition complète des bagarres au hockey et pourquoi? «Je suis contre. Je trouve que la bagarre a encore sa place, même si le hockey change beaucoup ces temps-ci. Ça permet aux joueurs de se faire respecter et de régler des comptes de façon légale. J'ai peur que, en les éliminant, les joueurs deviennent trop salauds et qu'ils utilisent leur bâton comme une arme.»

7.Le salaire des athlètes professionnels est-il justifié? «Je pense que oui. Il ne faut pas oublier que ces athlètes ont sacrifié énormément leur jeunesse pour arriver où ils sont. De plus, si on justifie un haut salaire en disant que peu de personnes peuvent faire la job, eh bien les athlètes en sont un exemple. Peu de gens sacrifieraient leur corps comme ils le font.»

8.Outre le hockey, dans quel sport aurais-tu aimé évoluer? «J'aurais aimé jouer au soccer.»

9.Si tu pouvais inviter une personnalité publique à souper, de qui s'agirait-il? «Mohammad Ali.»

10.Quelles sont tes ambitions de carrière? «Outre le hockey, j'aimerais poursuivre des études en droit.»

11.Quelle est ton opinion générale du monde politique? «La politique, c'est compliqué. Étant dans un monde capitaliste, je trouve qu'on ne soutient pas assez les gens dans le besoin. Ce ne sont pas tous des paresseux qui ne veulent pas travailler. Malheureusement, tant que le profit sera la priorité numéro un dans le monde et le précurseur de plusieurs décisions politiques, on vivra dans un monde où l'entraide (la vraie définition de ce mot) n'existe pas.»

12.Nomme-nous un sujet d'actualité ou de société qui te préoccupe en ce moment: «La guerre au Moyen-Orient et le terrorisme international.»

 
Commentaires

Infolettre

TENEZ-VOUS AU COURANT DES NOUVELLES DES OLYMPIQUES

SOYEZ LE PREMIER À SAVOIR CE QUI SE PASSE